Une politique de régularisation est possible

La régularisation du travail clandestin ainsi que l’ouverture de nouvelles possibilités d’insertion de travailleurs immigrés au marché de l’emploi constituent les seules solutions viables à court, moyen et long terme afin de rééquilibrer le rapport entre population active et population inactive. Analyses et propositions pour la conférence interministérielle (CIM) « asile et migration »

Par un collectif d’universitaires, de juristes, de spécialistes des politiques publiques et de syndicalistes (voir ci-dessous), publié sur La Libre